POLITIQUE

717 milliards des inondations, l’argent détourné : Ousmane Sonko annonce la couleur…

Ousmane Sonko a annoncé des audits pour clarifier les Sénégalais sur les 714 milliards de F CFA que l’ancien régime avait déclaré financer pour mettre fin aux inondations. Pour le Premier ministre, l’État sénégalais ne va plus accepter certaines actes d’indisciplines ou défaillances en complicité avec certains services de l’État. Il a aussi fait savoir que l’argent détourné sera traqué et investi pour les besoins de la population.

Nous allons récupérer l’argent détourné où est-ce qu’il se trouve. L’État ne ménagera aucun effort pour récupérer l’argent détourné ou volé au profit des besoins des Sénégalais et régler les problèmes définitivement, a-t-il fait savoir.

Le Premier ministre explique que tout le monde sait qu’il y a des changements climatiques causant beaucoup de pluies et que les gens n’y peuvent rien. Mais, il ne pense pas que ce soient réellement les véritables causes des inondations… « En tant que natif de la Casamance, je ne vois pas de grandes pluies à Dakar… Les véritables causes des inondations sont l’indiscipline et le laxisme des autorités et de certaines populations… ».

« On a dit que 717 milliards ont été dépensés pour lutter contre les inondations et pour la réalisation d’infrastructures. Dans les jours à venir, il y aura un audit pour savoir réellement où est passée cette manne financière. »

Ousmane Sonko ajoute : « Il y aura moins d’indiscipline, c’est-à-dire que les gens ne pourront plus faire ce qu’ils veulent avec la complicité des services de l’État, comme construire des maisons sur des zones inondables, des voies d’eau… Mais, tout cela est terminé… »

En ce sens, il précise que les lotissements réguliers relèvent du domaine de l’urbanisme, du cadastre. Et s’il s’agit d’un lotissement irrégulier, la DESCOS ne doit pas l’accepter. D’après lui, c’est la première responsabilité de l’État et de l’administration…source senego

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *